L'art déco



En vous promenant dans le centre-ville de Pouzauges, levez les yeux et découvrez quelques constructions pouzaugeaises, toutes datant des environs de 1910.


Il y a l'Hôtel de Ville, une façade rue Clemenceau et le Manoir du Colombier.

L'Art Déco est à son plein essor en 1920, il s'agit donc des prémices du courant artistique. Les trois bâtiments présentent une architecture que l'on peut qualifier de style de transition, entre l'Art Nouveau et l'Art Déco.

L'Art Déco est un mouvement artistique qui apparaît  vers 1920 en réaction à l'Art Nouveau, et qui prend fin dans les années 1940. C'est un art international et total qui va concerner l'architecture mais aussi le mobilier, les décors intérieurs et les objets. Il impose des formes nouvelles puisque si l'Art Nouveau privilégiait la courbe, l'ondulation et le rond, l'Art Déco y substitue progressivement l'angle droit. Leur principale source d'inspiration est le cubisme, ce courant artistique majeur du XXème siècle, qui se développe depuis 1907 autour de Braque et de Picasso. Les architectes revendiquent désormais la simplicité, la géométrie et la cohérence structurelle.

Les exemples pouzaugeais sont révélateurs d'une période de transition où les architectes font coexister les formes courbes et les motifs floraux traditionnels de l'art nouveau, avec une tendance plus épurée et linéaire propre à l'Art Déco. Julien Burcier, l'architecte des bâtiments pouzaugeais fut semble-t-il tiraillé entre ces deux tendances architecturales, pour créer un décor qui mêle la ligne et la courbe de manière parfaitement maîtrisée.

Vous pouvez donc observer sur ces bâtiments, des volutes, des courbes et des motifs floraux mélangés à des compositions géométriques et cubiques.