Une cinquantaine de personnes à la journée "semis en pied de murs"

Mercredi, 50 pouzaugeais se sont déplacés à la journée "semis en pied de murs".



Petits et grands ont pu recevoir de précieux conseils sur la gestion différenciée aussi bien de la part du CPIE (Centre Permanent d'Initiatives pour l'Environnement), de la Maison de la Vie Rurale, que de Vendée Eau ou des agents techniques de la Ville.

 

Opération menée, rue de l'Aubépin, où les travaux de voirie s'achèvent.

 

Plus précisément pour les pieds de murs "les vivaces sont à préférer aux plantes annuelles, car elles nécessitent peu d'arrosage et peu d'entretien. Elles ont une croissance rapide, sont en place plusieurs années et sont de tailles de formes et de couleurs variées". Et de repréciser que pour le potager, le sarcloir est privilégié "un binage vaut deux arrosages". Pour les massifs, privilégier les "plantes locales qui nécessitent peu d'arrosage".

 

Chacun est reparti avec son sachet de graines... pour se mettre à l'ouvrage.

 

Retour en images sur cette journée